J’éjacule trop vite. C’est grave, docteur ?

Si l’on en croit plusieurs enquêtes, dont un sondage IPSOS datant de 2013, mais dont les résultats ont été confirmés par la suite, 35 % des Belges seraient touchés par des problèmes d’éjaculation précoce. Ces chiffres sont en accord avec d’autres sondages effectués aux échelles européenne ou mondiale.

Par conséquent, un tiers de la population masculine reconnaîtrait éjaculer trop vite. Est-ce normal ? Doit-on parler de maladie ? Comment explique-t-on l’éjaculation précoce ? Quelles sont les conséquences des problèmes d’éjaculation sur le couple ? Comment éjaculer moins vite ? Ces questions taraudent les hommes qui connaissent cette situation.

Essayons d’y voir plus clair.

L’éjaculation précoce est-elle une maladie ?

Si on laisse parler la nature, il semble tout à fait normal, voire banal, d’éjaculer vite. En effet, chez les mammifères, le coït a pour objectif la reproduction de l’espèce. Partant de là, les notions de plaisir et de durée passent au second plan. Éjaculer en moins de dix secondes n’a rien d’ahurissant pour un primate.

L’homme, en tant que mammifère, serait comme tous les autres individus de son espèce : un éjaculateur précoce. C’est ce qui explique que les adolescents, encore très instinctifs et novices dans leur rapport au corps, auraient tendance à éjaculer trop vite.

Malgré notre nature première, nous ne sommes pas des bêtes ! À tout le moins, sommes-nous des bêtes évoluées. Par conséquent, le plaisir de notre partenaire nous importe. C’est pourquoi l’homme adulte apprend à contrôler son excitation, afin de laisser le temps à la femme d’atteindre l’orgasme, soit environ dix minutes.

Par conséquent, la majorité des éjaculateurs précoces ne souffriraient pas d’une maladie spécifique, mais d’un trouble de la gestion de leurs émotions, dû à une mauvaise maîtrise des techniques de retardement de l’éjaculation.

Comment l’homme vit-il ce problème d’éjaculation précoce ?

L’homme qui rencontre des problèmes d’éjaculation précoce se sent touché dans sa virilité. Par ailleurs, et c’est le constat premier, les hommes interrogés ressentent une importante frustration sexuelle et une forte culpabilité. En effet, un rapport écourté engendre moins de plaisir pour l’homme, bien qu’il ait réussi à atteindre l’orgasme. En ce qui concerne le plaisir de sa partenaire, il est évident que l’éjaculateur précoce a un sentiment d’inachevé. Cela peut donner naissance à des problèmes dans le couple.

Les conséquences de ce vécu troublé sont doubles : l’évitement des rapports sexuels et/ou la naissance d’une obsession. Dans le premier cas, l’absence ou une baisse du nombre de rapports augmentent les risques d’éjaculation précoce. Au contraire, une activité sexuelle régulière, même écourtée, sera bien plus satisfaisante pour vous et pour votre partenaire.

Dans le second cas, le rôle de votre partenaire est fondamental, afin de vous éviter de laisser ce problème d’éjaculation précoce devenir une véritable obsession.

Comment rassurer un homme précoce et l’aider à combattre l’éjaculation précoce ?

Le comportement de votre partenaire est déterminant. En effet, si celle-ci adopte une attitude mutique, moqueuse ou provocatrice, il est évident que vous ne vous sentirez pas soutenu et vous embourberez dans une situation insoluble.

Au contraire, grâce à une bonne communication dans le couple, vous aurez toutes les cartes en main pour vous en sortir. Dans la plupart des cas, l’éjaculation précoce n’est pas une maladie et la conjugaison de plusieurs actions peut vous permettre de laisser ce problème derrière vous.

Votre partenaire peut soulager votre esprit et vous mettre sur la voie d’une meilleure maîtrise de votre corps : en vous montrant comment la satisfaire autrement que par la pénétration, en vous aidant à dédramatiser, en vous encourageant à suivre des séances de coaching vidéo contre l’éjaculation précoce ou en vous accompagnant pour voir un sexologue. Faites-lui connaître nos conseils pour aider un homme à vaincre l’éjaculation précoce !

Quelles solutions pour retarder l’éjaculation ?

« Comment ne plus être précoce ? », vous demandez-vous. Afin de vous assurer de votre état de santé, commencez par consulter un médecin généraliste ou un spécialiste. Si les examens médicaux détectent un dysfonctionnement physiologique, un traitement médical contre l’éjaculation précoce vous sera proposé.

Si les analyses et palpations ne révèlent rien d’anormal, plusieurs solutions naturelles et/ou ponctuelles s’offrent à vous : utilisation de crèmes, gels et sprays retardants, utilisation de préservatifs à effet retardant, exercices physiques, travail sur les préliminaires, etc.

Pensez à la thérapie en ligne

Au-delà des solutions contre l’éjaculation précoce qui ne sont que temporaires et ne traitent pas le problème à la source, il existe des remèdes de fond contre la précocité, qui passent par un apprentissage de techniques visant à maîtriser l’excitation et à prolonger le rapport sexuel, sans activer le réflexe éjaculatoire.

Par conséquent, n’hésitez pas à consulter un sexologue ou un psychologue, ou à vous tourner vers notre programme de coaching vidéo en ligne, réalisé par le Dr Pascal de Sutter et le Dr Alexandra Hubin. Vous apprendrez par exemple à dompter le réflexe éjaculatoire ou à adopter les bonnes positions.

Suggestion d’articles

L’éjaculation précoce : causes et conséquences

L’éjaculation précoce est de loin le trouble sexuel masculin le plus fréquent. Alors l’éjaculation précoce c’est quoi ? Pourquoi ? et comment régler le problème ... [ Lire la suite ]

Gel, crème et spray retardateur : est-ce efficace contre l’éjaculation précoce ?

Vous recherchez des solutions contre l’éjaculation précoce ? Vous avez peut-être déjà trouvé des parades. Toutefois, celles-ci ne vous satisfont pas ou vous souhaitez trouver des ... [ Lire la suite ]

Solutionner l’éjaculation précoce grâce au coaching vidéo en ligne !

Vous rencontrez des problèmes d’éjaculation précoce ? Cela a des incidences sur votre relation de couple ? Vous avez le sentiment de perdre petit à petit confiance en vous et ... [ Lire la suite ]